The original article was published in English, other language versions are automatically translated.
For the original please switch to English.
10.12.2023

Symptômes de stress post-traumatique et douleur chronique

Véronique Bornet

Je ne sais pas ce que le passé nous réserve." Françoise Sagan, Les faux-fuyants, 1991

Il y a des traumatismes avec un petit T, et des traumatismes avec un grand T. Le grand est évident, violent. Le petit peut passer inaperçu. Aucun d'entre eux ne doit être sous-estimé, et un petit T peut cacher un grand T.

 

Troubles émotionnelses troubles dus à des expériences traumatisantes peuvent interférer avec le comportement humain. Les physiothérapeutes doivent être conscients que les symptômes physiques peuvent être un type de leur expression dans les troubles de stress post-traumatique (TSPT), "un trouble psychiatrique qui peut survenir chez les personnes qui ont vécu ou été témoins d'un événement traumatique, d'une série d'événements ou d'un ensemble de circonstances", selon la définition de l'American Psychiatric Association.

La prévalence des symptômes de stress post-traumatique (SSPT) est élevée chez les patients souffrant de douleurs chroniques généralisées, plus de 20% d'entre eux déclarant des niveaux plus élevés d'intensité de la douleur, de gêne liée à la douleur, d'incapacité, de détresse psychologique, des niveaux plus faibles d'auto-efficacité, des niveaux plus élevés de catastrophisme lié à la douleur, d'injustice perçue, de fatigue et de difficultés de sommeil. (Linnemørken et al., 2020). Une corrélation positive a été observée entre la gravité du traumatisme et l'étendue de la douleur, la douleur maximale, les troubles du sommeil, l'indice d'invalidité de la douleur, le stress, l'anxiété, la dépression et la somatisation. (Manuel et al., 2023).

Il est recommandé de dépister le SSPT chez les patients souffrant de douleurs chroniques, étant donné que des associations avec la sensibilisation centrale ont été démontrées et qu'une relation de cause à effet a été supposée. (McKernan et al., 2019). Les cliniciens qui s'occupent de patients souffrant de douleurs chroniques doivent en tenir compte et enquêter sur les antécédents actuels et passés en accordant une attention particulière au syndrome de stress post-traumatique. L'utilisation du PCL-5 est recommandée dans les contextes non psychiatriques. (Merians et al., 2023).

Les thérapies cognitivo-comportementales sont des traitements de première intention. Elles peuvent être proposées en conjonction avec des traitements pharmacologiques. Des ressources informatives pour les patients sont disponibles, entre autres, sur le site de l'American Psychiatric Association (www.psychiatry.org).

 

Linnemørken, L. T. B., Granan, L.-P. et Reme, S. E. (2020). Prévalence des symptômes de stress post-traumatique et caractéristiques associées parmi les patients souffrant de douleurs chroniques dans un hôpital universitaire norvégien clinique ambulatoire de la douleur. Frontières de la psychologie, 11, 749. https://doi.org/10.3389/fpsyg.2020.00749

Manuel, J., Rudolph, L., Beissner, F., Neubert, T.-A., Dusch, M. et Karst, M. (2023). Traumatic Events, Posttraumatic Stress Disorder, and Central Sensitization in Chronic Pain Patients of a German University Outpatient Pain Clinic. Médecine psychosomatique, 85(4), 351-357. https://doi.org/10.1097/PSY.0000000000001181

McKernan, L. C., Johnson, B. N., Crofford, L. J., Lumley, M. A., Bruehl, S. et Cheavens, J. S. (2019). Les symptômes de stress post-traumatique médiatisent les effets de l'exposition au traumatisme sur les indicateurs cliniques de la sensibilisation centrale chez les patients souffrant de douleur chronique. Le journal clinique de la douleur, 35(5), 385-393. https://doi.org/10.1097/AJP.0000000000000689

Merians, A. N., Spiller, T., Harpaz-Rotem, I., Krystal, J. H., & Pietrzak, R. H. (2023). Post-traumatic Stress Disorder. Les cliniques médicales d'Amérique du Nord, 107(1), 85-99. https://doi.org/10.1016/j.mcna.2022.04.003

Retour à l'aperçu du blog

Commentaires

Véronique Bornet
22.12.2023
Thanks a lot Elly for sharing your experience and references.
Elly Hengeveld
16.12.2023
Bessel vd Kolk (a popular book is \"The Body Keeps Score\"), Peter A. Levine\'s work (\"Somatic experiencing\" on embodied post-traumatic protective reactions, such as freeze reactions), National Institute for the Clinical Application of Behavioral Medicine - NICABM) (they are a bit commercialized, but offer interesting online courses), Stephen Porges and many more,
I would expect that most PT\'s / manual therapist will remember at least one patient in the last 10 years with expressions of PTSD.
Elly Hengeveld
16.12.2023
Thanks Véronique, such an important topic!
If I look back over my career, I remember several patients who must have had post-traumatic stress, although it went unrecognized at the time. I wish sometimes that I could treat them now, as I learned more about the topic.
I remember a woman talking about an accident in which she fractured her patella. She spoke about it in such emotional detail as if it happened yesterday, but the accident was 5 years ago. I wish I had thought of asking her something as: \"how did this accident impact your life?\"or \"Does this accident haunt you?\" \"Do you dream about your accident?\" She may have more nightmares than before the accident
Another example is a man with a shoulder luxation 3 weeks ago. He was kicked off his bicycle by 3 young guys. He had severe sweating, nervousness, and eyes that could not focus for a longer period of time (got restless). My own accident left me for a while left me with some post-traumatic symptoms suas increased anxiety, palpitations, and irregular heart (all gone now with the help of a well-versed and experienced body worker/cranio sacral therapist). An 81-year golf buddy of ours, an ex-marine from the Vietnam war, recognized only 4 years ago that his inability to stay for longer periods in the same place (he moved a lot over the years after the war; always in education in US army bases of the world), nightmares and bouts of anxiety, were all expressions of a severe post-traumatic stress syndrome. He is getting help in a Veterans hospital in a specialized group. At an IFOMPT Conference in Kopenhagen, Denmark around 1996, a lecture dealt with PTSD. We were warned not to repeat the mechanisms of an accident over and over again in history-taking. (what trauma work would do, is NOT necessarily repeating the mechanisms of the incident -\"what happened\", but guiding and encouraging patients to explore what/how they felt at the time and afterwards.
I recommend readers to explore
Vous êtes connecté en tant que {{user.name}}
{{ comment.length }} / 2000
  • {{ error[0] }}
fr_FRFrench

Nouvelles de Maitland

Restez à la pointe des soins fondés sur des données probantes en physiothérapie ! Abonnez-vous à notre bulletin Maitland® Concept pour obtenir des informations exclusives sur les traitements neuromusculosquelettiques avancés et les stratégies de gestion. Améliorez votre pratique, améliorez les résultats pour vos patients et restez à la pointe de la recherche de l'excellence.

Fractures de la colonne vertébrale.
Sérieux ou pas ?

Participez à un webinaire passionnant avec un conférencier de renommée internationale Laura Finucane sur 7 février 2024 à 20h00 CET lors de la session en direct ou la regarder plus tard en eplay.

Teacher Name

Add Your Heading Text Here

Add Your Heading Text Here

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Plateforme de gestion du consentement par Real Cookie Banner